Guide pour nettoyer vos linges de nuit

Rédigé par admin le 23 avril 2022

matelas-latex Dormir sur une literie de qualité est le gage de profiter d’une bonne nuit de sommeil. Pour ce faire, il convient d’abord de choisir un matelas adapté. Ensuite, équipez votre literie avec les bons linges de lit afin de gagner en confort. Notez bien que l’entretien des linges de lit compte beaucoup si vous souhaitez profiter d’une literie saine et durable.
Quand remplacer ses linges de lit ? Comment les nettoyer ? À quelle fréquence ? Toutes les réponses dans l’article.

Bien entretenir son linge de nuit : un impératif pour maintenir une bonne hygiène de la literie

Un matelas haut de gamme, des sommiers solides et des linges de nuit de qualité constituent un combo idéal pour optimiser votre sommeil. Vous pouvez trouver de nombreux modèles de matelas qui apaisent le mal de dos— dont le matelas ikea 160x200 — sur le marché. Pour ce qui est des linges de nuit, le choix demeure également large : dessus de lit en coutil, drap en coton, couette volumineuse, oreiller garni de plumes…
Pensez tout spécialement à bien entretenir vos linges de lit dans l’optique de préserver le confort de votre literie. En effet, il faut savoir que chaque nuit, on libère environ 40 cl de sueur. Comme la transpiration se met en contact avec le couchage, cela peut entraîner : de mauvaises odeurs, des auréoles et la prolifération de bactéries.
En somme, nettoyer régulièrement le linge de lit se révèle indispensable pour votre bien-être. Sans parler du fait que des draps, des oreillers et des plaids propres participent à la décoration de votre chambre.

La bonne fréquence pour nettoyer le linge de nuit

La fréquence de nettoyage des linges de nuit diffère selon les saisons. En effet, il va de soi qu’en été, on transpire davantage. Raison pour laquelle laver et changer les draps et les taies d’oreiller hebdomadairement, voire deux fois par semaine, est particulièrement recommandé.
Lorsque le mercure commence à baisser, les nuits se font plus fraîches et la transpiration diminue par la même occasion. Ainsi, en hiver, nettoyez vos linges de nuit environ toutes les deux semaines.
Enfin, il peut arriver que vous deviez procéder à un lavage ponctuel. Par exemple, si vous avez décidé de prendre votre petit-déjeuner au lit et que vous avez renversé du café ou bien de la confiture par mégarde sur vos draps.

Laver le linge de nuit avec le programme adapté

Vous pouvez envisager un lavage à la machine en suivant à la lettre les indications précisées sur l’étiquette de chaque article. Le réglage du programme de la machine se fera en fonction du matériau de fabrication du linge de nuit à nettoyer.
  • Le linge en coton. C’est un grand classique que vous pouvez passer sans soucis à la machine. On procède généralement à un lavage à 40 °C, mais le coton supporte une température plus élevée, 60 ou 90 °C, pour une élimination complète des bactéries.
  • Le linge de nuit en polyester. Ce dernier constitue une fibre synthétique résistante que l’on peut laver à la machine à 40 ou 60 °C.
  • Le linge de nuit en lin. Il s’agit d’un linge de lit d’été, car il procure une sensation de fraîcheur. Pour le nettoyer, programmez la machine à une température de 60 °C maximum.
  • Le linge de nuit en flanelle. On privilégie ce linge de lit douillet en hiver. Il supporte également une température maximale de 60 °C.
  • Linge de lit en soie. Cette pièce est des plus élégantes, mais aussi des plus fragiles qui soient. Mieux vaut, autant que possible, laver la soie à la main. Et dans le cas d’un lavage à la machine, réglez cette dernière avec un programme « linge délicat » et une température de lavage n’excédant pas 30 °C.

  • Concernant la lessive, un produit classique convient aux linges de nuit, à condition de respecter la dose indiquée sur les articles.

    Classé dans : Maison - Mots clés : aucun - aucun commentaire

    Écrire un commentaire






    Quelle est la dernière lettre du mot blmrc ? :