L’assurance minimum pour un véhicule à moteur

Rédigé par admin le 24 février 2021

assurance

Lorsque vous décidez d’utiliser la voie publique pour circuler avec un véhicule à moteur, vous avez besoin d’une assurance. Le souci c’est que vous ignorez à quel type d’assurance vous devriez vous souscrire. Il est important de connaitre comment ça fonctionne surtout si vous êtes jeune conducteur que ce soit pour une assurance automobile ou pour une assurance moto. Si vous avez du mal à cerner cette obligation, cet article vous aidera à mieux comprendre son utilité, et pourquoi est-il si important d’en avoir un pour circuler.

Qu’est-ce qu’une assurance automobile ?

Comme son nom l’indique, une assurance est une garantie qui vous couvre en cas de sinistre. Le fait d’ignorer ce qui pourrait se passer sur la route vous oblige à y souscrire. Elle protège le conducteur ainsi que les tiers suite à un dommage que ce soit d’ordre corporel ou matériel. Vous allez découvrir ici pourquoi la loi exige l’acquisition d’une assurance.

Du moment que vous êtes un risque pour votre entourage et pour vous-même, vous aurez besoin d’une assurance. Votre assureur vous délivrera une attestation qui sera votre garantie en cas d’accident, quels que soient la nature ou les dommages occasionnés. Cette attestation ne vous sert pas à éviter les ennuis devant les agents de sécurité routiers. Elle sert à prouver que vous êtes protégé par un assureur si le malheur vous arrive sur la route. C’est en quelque sorte une procédure incontournable dont l’unique objectif est de vous protéger vous et le tiers.

Peut-on choisir le type de garantie dans son contrat d’assurance ?

En effet, tout le monde a le choix sur le type d’assurance qu’il veut souscrire, mais au minimum, il faut qu’il ait en sa possession une attestation d’assurance à responsabilité civile ou assurance au tiers. Que vous soyez responsable ou pas d’un sinistre, les victimes de l’accident seront priorités. Vous n’aurez donc rien à en bénéficier auprès de votre assureur. Le contrat couvrira uniquement les dommages physiques ou matériels causés au tiers.

D’un autre côté, vous avez la possibilité d’avoir une garantie pour les deux parties. Les frais de réparation et les dédommagements corporels seront pris en charge par votre assureur si vous optez pour une assurance « tout risque ». Que vous soyez responsable ou pas, l’assurance prendra en charge la totalité des dépenses pour la remise en état de votre véhicule ainsi que les frais médicaux en cas de dommage corporel. Généralement, une assurance « tout risque » couvre n’importe quel type de sinistre et garantit la sécurité du conducteur. L’assureur est obligé d’apporter une assistance à ce dernier. Le propriétaire du véhicule sera indemnisé en cas de vol ou d’incendie ou d’un bris de glace.

Comment fonctionne la cotisation d’assurance automobile ?

La cotisation d’assurance automobile varie en fonction du conducteur. Elle se repose sur de nombreux facteurs. Quel que soit le résultat après évaluation, le conducteur bénéficiera d’une prime nette, des frais d’adhésion, de la taxe ainsi que des frais de gestion. Chaque évaluation repose sur l’âge du conducteur, l’ancienneté de son permis ainsi que ses antécédents. Un conducteur expérimenté bénéficiera d’une garantie moindre par rapport à celle d’un jeune conducteur. Le mode acquisition et les caractéristiques du véhicule seront également des critères que les assureurs prennent en compte.

Classé dans : Transport - Mots clés : Assurance - aucun commentaire